Les prisonniers de Campeche parlent depuis la prison de Koben

Sous-titres en français :

Action Urgente, avant le 23 avril 2010, pour les trois prisonniers de Candelaria, Campeche, Réagissons maintenant ! Cliquez ici

Le 6 janvier, un juge fédéral d’appel a annoncé que les preuves contre les trois détenus manquent de fondements et n’indiquent pas que le délit a été commis. Cependant, la PGR a lancé un appel contre cette résolution et les trois détenus sont maintenu en garde à vue, jusqu’à ce qu’un autre juge se prononce sur les fondements de l’appel. Le verdict est attendu dans les semaines qui viennent.
Les compagnons qui suivent et soutiennent les compagnons et compagnes emprisonnés demandent comme mesure de pression, l’envoie de lettres et d’appels téléphoniques aux instances responsables de leur détention.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :