Communiqué des prisonniers de San Sebastian Bachajon

Prison numéro 17, Playas De Catasaja, Etat du Chiapas.

Mexique, le 18 avril 2011,

Aux Adhérents à l’Autre Campagne et à la sixième déclaration de la forêt lacandonne nationale et internationale,
aux défenseurs des droits humains nationaux et internationaux,
aux organisations civiles nationales et internationales,
aux compagnons de l’Autre Campagne Justicia del Barrio, New York,

Compañeros y compañeras,

Depuis la prison, nous vous saluons pour vous remercier de votre soutien et des actions que vous avez réalisées pour notre libération.

Le mauvais gouvernement nous a emprisonnés injustement, pour avoir défendu nos terres en tant que paysans communaux (ejidatarios) de San Sebastian Bachajon, adhérents à l’Autre Campagne et à la sixième déclaration de la forêt lacandonne.

Nous vous rappelons que le 2 février dernier, un groupe du parti révolutionnaire institutionnel (PRI) dirigé par le mauvais gouvernement de L’Etat du Chiapas de Juan Sabines Guerrero est venu expulser violemment les compagnons qui travaillent au péage. Ce même jour, ils ont bloqué la route et détruit le péage à l’aide des forces de l’ordre. L’attaque était planifiée depuis des mois avec les sympathisants du PRI au sein de la communauté.

En ce moment, la construction du péage a repris, mais sans l’accord de la communauté de San Sebastian Bachajon et sans l’accord des paysans communaux (ejidaratios). Le PRI et le gouvernement veulent s’approprier les ressources naturelles de notre communauté, pour mener à bien leur projet dénommé « Vision 2030 ».

En tant que paysans communaux (ejidatarios), nous sommes emprisonnés injustement, mais nous ne sommes pas fatigués et nous allons continuer la lutte pour la défense de nos terres.

Compañeros y compañeras, nous vous demandons de nous soutenir largement par votre solidarité ou par des actions pour notre liberté immédiate. Nous allons continuer la lutte pour aller de l’avant ; nos Compañeros et compañeras de San Sebatian Bachajon continueront aussi la lutte pour notre liberté.

Jusqu’à la victoire toujours!
La lutte continue continue, Zapata est en vie !
Terre et Liberté!

Juan Aguilar Guzman, Domingo Garcia Gomez, Jeronimo Guzman Mendez, Domingo Pérez Alvaro, Mariano Demeza Silvano (mineur)
prisonniers politiques

Pour plus d’informations sur les prisonniers de San Sebatian Bachajon Cliquez ici

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :