Prisonniers de San Sebastian Bachajón

San Cristóbal de Las Casas, Chiapas, mai 2012

À l’Autre Campagne Nationale et Internationale;
Aux Assemblées de Bon Gouvernement;
Aux Médias;
Aux Centres des Droits Humains Honnêtes;
Aux Peuples du Monde;

Par ce communiqué, nous qui formons le Réseau contre la Répression et pour la Solidarité au Chiapas dénonçons la persécution politique que les mauvais gouvernements étatique et fédéral maintiennent contre les adhérents de l’Autre Campagne de San Sebastian Bachajón (SSB). Aujourd’hui 3 compagnons de San Sebastian Bachajón se trouvent injustement incarcérés et séquestrés par le mauvais gouvernement qui leur a fabriqué de toutes pièces des délits.

Le 7 octobre 2010 MIGUEL DEMEZA JIMENEZ a été arrêté dans la ville d’Ocosingo, Chiapas, par la police préventive de l’Etat, accusé d’enlèvement. Le compagnon Miguel à été porté disparu et torturé. Actuellement il se trouve enfermé dans la prison N°14 El Amate à Cintalapa de Figueroa, dans l’État du Chiapas.

Le 7 août 2011, ANTONIO ESTRADA ESTRADA a été arrêté par des éléments de la police préventive qui ont mis en scène le délit pour l’accuser d’attaque à main armée. Le lendemain il a été mis à la disposition du ministère public après avoir été torturé et obligé à signer des aveux rédigés par les autorités ministérielles et dans lesquels Antonio s’accuse lui-même de plusieurs attaques à main armée sur des routes. Il se trouve actuellement incarcéré dans la prison N°17 de Plages de Catazajá.

Le 25 septembre 2011, MIGUEL VAZQUEZ DEARA a été arrêté dans la ville de Palenque au Chiapas, il a été directement dénoncé par les membres pro-gouvernements du conseil des terres communales de SSB. Ces derniers ont fabriqué et mis en scène une attaque à main armée pour l’accuser et l’ont torturé. Actuellement il se trouve incarcéré dans la prison N°16 d’Ocosingo au Chiapas.

Le jour suivant, le 26 septembre, des éléments de la Police Étatique Préventive (PEP) ont réalisé une perquisition chez Juan Aguilar Guzman, en entrant de manière violente. Juan est un ex-prisonnier politique de SSB. Durant cette opération policière, la PEP a arrêté son fils Jeronimo Aguilar Espinoza et l’a libéré quelques heures après.

Ainsi comme nous pouvons le voir dans leurs témoignages, Antonio Estrada et Miguel Vazquez ont été arrêtés parce qu’ils participent à l’Autre Campagne. L’objectif étant de réprimer et affaiblir l’organisation. Dans leurs témoignages, nous pouvons constater que les droits les plus basiques de nos compagnons ont été bafoués, comme le droit à l’intégrité physique, mais aussi leurs garanties judiciaires.

On se souvient que l’année dernière, dans le cadre de cette répression contre les territoires communaux de SSB, 117 paysans communaux avaient été arbitrairement arrêtés par le mauvais gouvernement, 5 d’entre eux avait été détenus pendant presque 6 mois.

Les adhérents à l’Autre Campagne du territoire communal de San Sebastian Bachajón luttaient pour leurs droits légitimes au territoire depuis 2008. Ils font face à la stratégie du gouvernement étatique qui veut les dépouiller de leur terre où se trouvent les Cascades d’Agua Azul. Celui-ci veut se les approprier pour des intérêts économiques provenant du tourisme. Cette stratégie s’est traduite par plusieurs tentatives d’expulsion du péage d’Agua Azul lorsqu’elle était administrée par les adhérents de l’Autre Campagne de Bachajón.

Les paysans communaux de SSB ont souffert divers actes de caractère répressif comme des arrestations arbitraires et d’autres types de harcèlements. Ces agressions sont orchestrées par le gouvernement étatique qui maintient parallèlement une campagne pour corrompre les paysans communaux partisans à travers des programmes sociaux du gouvernement et de l’occupation militaire et policière de la région.

Nous exigeons la liberté immédiate des compagnons Antonio Estrada Estrada, Miguel Vazquez Deara et Miguel Demeza Jimenez et invitons les personnes, les organisations et les collectifs qui cheminent en bas et à gauche à se joindre à cette exigence.

Prisonniers politiques, liberté!

Réseau contre la Répression et pour la Solidarité, Chiapas.

Pour plus d’infos (videos) sur San Sebastian Bachajón (SSB), cliquez ici: https://liberonsles.wordpress.com/campagne-pour-san-sebastian-bachajon/

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :