Communiqué des prisonnier-e-s du Chiapas pour le 19 ème anniversaire de l’EZLN

ANNIVERSAIRE2À L’opinion publique
Aux Médias de communication de l’Etat, Nationaux et internationaux
Aux médias alternatifs
Aux Adhérents à l’Autre Campagne de l’EZLN
A la sexta Internationale
Aux Organisations Indépendantes
Aux défenseurs de droits humains et aux ONG

Nous, les prisonniers politiques de la Voix de l’Amate adhérents à l’Autre Campagne de l’EZLN, enfermés dans la prison numéro 5 de San Cristóbal de las Casas Chiapas, déclarons :

En raison de l’exploitation par quelques capitalistes néolibéraux des ouvriers et des paysans qui travaillent du lever au coucher du soleil,  pour seulement subvenir aux besoins de leurs familles, nos soeurs et frères zapatistes de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale se sont soulevés en 1994 et sont sortis de leurs maisons avec leurs machettes, leurs bâtons et leurs armes sans faire cas de leurs vies. Ils sont sortis parce qu’ils ne supportaient plus l’exploitation, la discrimination, le pillage de la terre, l’inégalité, les mauvais traitements, les emprisonnements, la pauvreté, la misère.

Tous ces héros qui nous enseignent et nous enseigneront leurs valeurs et leur courage d’affronter le mauvais gouvernement sont pour nous un exemple, et nous continuerons à observer le chemin qu’ils ont tracé. Et aujourd’hui premier janvier, ce chemin arrive à son 19 ème anniversaire, chemin d’exigence, de résistance qui est apparu à la lumière avec clarté et ne peut plus être occulté, parce que ce chemin a fleuri et fleurira partout dans le monde.

Finalement nous lançons un appel au gouvernement de l’Etat Manuel Velasco Coello, et demandons  notre libération immédiate et inconditionnelle,en raison de l’injustice de notre emprisonnement.
Vivre ou mourir pour la vérité et la justice !

Prisonniers de la Voix de l’Amate et Solidaires de la Voix de l’Amate adherents à l’Autre Campagne de l’EZLN.

Alberto Patishtan  Gómez
Rosario Díaz Méndez
Pedro López Jiménez
Juan Collazo Jiménez
Juan Díaz López
Rosa López Díaz
Alejandro Díaz Sánchez

Prison No. 5 à San Cristóbal de las Casas, Chiapas, 01 janvier 2013.

Traduit par les trois passants

Source

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :