Solidarité avec Braulio Durán González, anarchiste mexicain

Solidarité avec Braulio Arturo Durán González, anarchiste mexicain emprisonné depuis 2010.

brauliocna

Le Mexique vit une guerre multiforme et au milieu de cette guerre, l’en-bas organisé survit, résiste et construit sa révolte dans tous les espaces où il se trouve, en s’adaptant à un climat de plus en plus violent. En ce moment, au Mexique, il y a une menace constante contre les mouvements sociaux et une criminalisation vorace contre  les jeunes, les sans-voix…

Dans ce contexte de criminalisation, l’État a déclenché une véritable chasse contre les groupes anarchistes, et cette criminalisation s’est accélérée depuis le 1er décembre 2012, lors de la mobilisation contre l’imposition présidentielle d’Enrique Peña Nieto.

C’est pourquoi, avec nos moyens, nous lançons une campagne d’information et d’échanges avec le seul compagnon anarchiste qui se trouve actuellement enfermé au Mexique : Braulio Arturo Durán González.

Nous envoyons une forte salutation solidaire à Braulio, à sa famille et à ses amis, et nous leur disons qu’ils ne sont pas seuls. Animo Braulio!

En solidarité, Les trois passants

estrellita

Brève histoire de l’emprisonnement du compagnon Braulio Arturo Durán González :

Le 24 septembre 2010, l’anarchiste -vegan Braulio Arturo Durán González a été arrêté à León par la Police de l’Etat de Guanajuato au Nord du Mexique, après avoir été suivi de près par la police qui le soupçonnait d’actions de sabotage.

L’arrestation de Braulio a eu lieu après un an de supposées recherches de la part de la Police de l’État de Guanajuato qui a conclu avoir assez de preuves que Braulio était bien la personne prise en vidéo en train de mettre le feu à un distributeur automatique d’une banque HSBC, la nuit du 17 septembre 2009. Les preuves supposées de la police pour arrêter Braulio ont été obtenues sur diverses pages Internet, ainsi que par la propre vidéo de sécurité de la banque.

L’arrestation de Braulio a immédiatement été utilisée par les médias de communication de masse locaux pour déclencher une campagne médiatique de diffamation contre tout ce qui se rapporte à l’anarchisme.

Une fois arrêté, Braulio a été amené dans les locaux du Parquet général de la République (PGR)- l’équivalent au Mexique du Ministère de la Justice – dans la ville de Léon, Guanajuato, où il a été interrogé et poussé à donner des informations concernant des actions de sabotage et les noms de ceux qui les mettent en oeuvre. Un dossier lui a été présenté avec des photographies de compagnons faisant l’objet d’une enquête.

Le compagnon Braulio a été ferme dans ses convictions et il a catégoriquement refusé de collaborer avec les corps répressifs de l’État.

Le 1er octobre 2010 il a été condamné à de la prison ferme, après que le juge ait considéré qu’il existait assez de preuves pour l’accuser du délit de « Dommage dolosif par incendie » et Braulio a été enfermé au Centre de Réadaptation Sociale de la ville du Léon dans l’Etat de Guanajuato.

En mai 2010 il a été condamné à 3 ans, 1 mois et 15 jours de prison, sentence contestée par le Ministère Public dans une tentative de lui infliger une sentence plus sévère. La sentence permettait à Braulio de sortir sous caution contre le paiement de la somme de 109,011.32 pesos (environ 7 mille euros) en plus de travaux publics, ce à quoi le compagnon a renoncé. Actuellement l’appel de cette sentence est encore en cours.

Pendant tout ce temps d’enfermement, Braulio a gardé une attitude ferme et contestataire, de non collaboration et de cohérence avec ses convictions, écrivant des lettres afin de rompre l’isolement de la prison et sans permettre que celle-ci et son incarcération ne le fassent fléchir.

Si vous voulez écrire à Braulio vous pouvez lui envoyer une lettre par voie postale à :
Braulio Arturo Durán González.
Centro de Reinserción Social León, Guanajuato.
Carretera Leon-Cueramaro Km 7.5
León Guanajuato -MEXICO
C.p. 36700

Ou par mail à :
xliberacionxbrauliox@riseup.net
cna.mex@gmail.com
Source

Traduit par les trois passants et Caracol Solidario

Plus d’infos

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :